​CISSS libre parole

4 Juillet 2016                                                   La CIUSSIENNE

Être un leader mais de quel type?                                                                        

Être gestionnaire. Quelle identité professionnelle lourde à porter. Peu valorisé, les gestionnaires sont pourtant des acteurs clés au sein d’une organisation. Imputables mais sans réel pouvoir, ils en demeurent engagés et motivés. La mode actuelle veut que nous soyons des leaders. Mais quel genre de leaders? Au sein de nos structures actuelles, quel style de leadership est demandé et encouragé? C’est une bonne question qui pour l’instant demeure sans réponse. Le profil des candidats sélectionnés tant au niveau des directions que des cadres intermédiaires donnent des indices. Après plus d’un an, il est requis que les directions générales nomment ouvertement leurs attentes et le style de leadership demandé aux cadres. Le flou, l’ambiguïté ou le silence ne sont plus de mise. Il faut permettre aux gens qui ont porté les services et continué de diriger en cette période trouble de choisir. Choisir s’ils demeurent en poste, s’ils y croient encore, s’ils adhèrent aux valeurs organisationnelles, etc. Sans dialogue ouvert et franc avec la direction sur les attentes et le profil souhaité, il est impossible pour les cadres de savoir si le contrat de travail proposé leur convient et s’ils seront en mesure d’y répondre. Au-delà de simplement répondre aux attentes de l’employeur, nous avons le choix de continuer ou non et cette réflexion s’impose vu la transformation en profondeur qui a cours.