LES WOWS de février 2018!(mi-février/fin février)

Pathétique mais dérangeant car négocié entre Dr. Couillard et Dr. Barrette...

Les dernières semaines ont mis en lumière plusieurs dysfonctionnements du réseau québécois, que ce soit les limites du guichet d'accès à un médecin omnipraticien pour les personnes les plus en besoin quant à leur état de santé, l'étude démontrant que 2700 places en CHSLD ont été supprimées depuis 2006 avec les conséquences qui en découlent, les ruptures ou abolitions de services dans des régions du Québec. Mais un regard «de l'intérieur» quant à ce que vivent les intervenantes/intervenants sociaux nous apparait mériter votre attention - c'est là une source de grande préoccupation pour l'avenir et la qualité des services que nous attendons!

Pour avoir accès au texte cliquez sur le point noir!

​​+

LES WOWS de mai 2018!(mi-mail/fin mai)

​​-

​​​​​+

LES WOWS de MARS 2018!(mi-mars/fin mars)

 

​​+

L'une des meilleures journalistes du Québec, Mme Moisan, si apte à illustrer avec humanisme et éclairer les dysfonctionnements du réseau, au-delà de la rhétorique politicienne ou des engagements supposés des acteurs à l'amélioration de ce service public indispensable, nous revient avec cette histoire sur le guichet d'accès à un médecin de famille. Le plus invraisemblable n'est-il pas que PERSONNE ne se voit comme imputable et responsable de corriger le tout, à l'heure de la performance et de la reddition de compte???

Ci-dessous: quelques boutons permettant d'accéder à des articles percutants cités dans des WOW antérieurs  (du début 2017 - bilan an 2 & de 2018)

​​-

​On a beau faire des annonces (période électorale oblige...) mais les faits sont parfois loin de la réalité...

Nous apprenions cette semaine que les 83 gériatres québécois ont vu leurs salaires doubler en 10 ans, le tout survenant simultanément à une transformation de leurs modes de rémunération: il sont passés d'une rémunération principalement à salaire à une rémunération principalement à l'acte. Perversité de cette transformation: ils sont mieux rémunérés plus les patients sont médicamentés et avec des multiples diagnostics! Sublime: ils ont une prime pour voir des personnes de 85 ans et plus! Peut-on tracer un parallèle avec les services à l'enfance auprès des autochtones au Manitoba: plus les enfants sont «poqués», plus ils sont rentables pour les familles d'accueil. Le jour où les gériatres vont agir en amont de problèmes, avec des GMF et des équipes de première ligne, pour contrer la surmédication des personnes très agées est donc très loin!!!

Des analyses ont bien cernées, dans plusieurs médias, les incongruités de la situation actuelle quant à l'impact des rémunérations octroyées aux médecins spécialistes québécois: d'un rattrapage à un dépassement, de la croissance indue - à 22%!- de l'enveloppe de rémunération des médecins québécois, avec une intention de ramener le tout à 20%. Mais pourquoi pas 18% ou 16%, alors que nous étions à moins de 15% il y a à peine 10 ans. Voici dans les boutons ci-joints quelques-unes des analyses les plus percutantes, dont celle du Devoir qui nous indique bien que le véritable coût de ces ententes pourrait encore dépasser les prévisions avancées par le tandem Couillard-Barrette. Avec, à la clé, un arbitrage obligatoire...

«Les systèmes de santé intégrés anglais – vision, défis et perspectives»

 

Le National Health Service (NHS) en Angleterre fait face aux mêmes défis que le Québec !!! Contraintes financières importantes depuis 7 ans (sous un gouvernement conservateur), croissance des demandes et des besoins liée notamment à une population de plus en plus agée. Lisez (bouton ci-joint) sur ce qui amène un changement de vocabulaire du NHS pour mieux camper la vision d'articuler des systèmes de santé intégrés dans les 10 régions opérant de cette façon en Angleterre. Au départ, un constat clair: «It has been clear for some time that simply working our current hospital-based model of care ... is not the answer

​​​​​+


A six mois d'une élection au Québec - l'heure des bilans se pointe. Après 3 années écoulées depuis le 1 avril 2015, date d'entrée en vigueur du projet de loi 10 ( multiples fusions simultanées), notre chroniqueur L'IMPERTINENT sort de son silence pour une libre parole sur ce parcours et surtout sur la façon dont il a été conduit. A vous d'en juger!

​«...les récents événements médiatisés concernant le système de santé québécois et ses professionnels m’ont choqué, au point de faire en sorte que j’ai parfois honte de dire que j’étudie pour devenir membre de cette communauté que forment les médecins québécois» Frédéric Cloutier

​​-

L'amélioration des systèmes de santé et des services sociaux publics emprunte plusieurs voies. Ce tout récent précédent d'un patient/usager indemnisé via un recours à la Cour des petites créances ouvre une nouvelle voie quant à rendre le système et les organisations imputables et réactives, lors de situations inacceptables. Une heureuse opportunité, à l'heure où les systèmes de plaintes via les Commissaires dans les établissements semblent perdre de leur efficacité et de leur impact.  

 

​Quand un conducteur de charrette se retrouve au volant d'une formule I, pas étonnant que des dérapages et sorties de piste surviennent à chaque tournant...

La récente canicule a permis de constater qu'il y a peu de réflexions organisées quant au devenir des mesures proactives pour faire face - de façon préventive mais aussi palliatives - aux enjeux du futur quant à la santé des populations: où et comment s'organise la lutte contre les ilôts de chaleur  dans les villes? Qui anime et stimule ces actions interministérielles et intersectorielles? Quel est le plan de mise à niveau des CHSLD, pour les mettre à l'heure des besoins croissants face au réchauffement climatique? Au delà des anecdotes,  qui articule cette vision????

​«Je m’engage à retourner ce chèque-là et je m’engage surtout à aller voter contre [l’entente]», a déclaré le député solidaire lors d’une mêlée de presse mercredi à l’Assemblée nationale.

​​+

LES WOWS de juillet 2018!(début-juillet/mi-juillet)


​​​​​+

LES WOWS de juin 2018!(mi-juin/fin-juin)

Des médecins qui osent exprimer non seulement leur inconfort, mais aussi leur indignation et aussi leur honte quant à la captation indue de richesse des médecins spécialistes québécois suite à leurs négociations de la dernière décennie: bravo pour votre courage et votre engagement sociétal!!! Voyez les déclarations du ROME (Regroupement des omnipraticiens pour une médecine engagée) , mais aussi celle du Dr. Amir Khadir, et celle de l'étudiant en médecine Frédéric Cloutier.

La bonne nouvelle qui nous a vraiment pris par surprise récemment, c'est l'abandon des articles officialisant l'abolition du Commissaire à la santé et au bien-être.  Même si le Commissaire et son équipe n'existait déjà plus dans les faits, cette reconstruction est bénéfique et salutaire pour l'avenir. «Il n'est jamais trop tard pour bien faire», comme le dit le dicton populaire. Les avis et analyses émanant de cette instance ont permis plus d'une fois d'éclairer les perspectives d'évolution du système de santé et des services sociaux québécois.Vigilance pour cette renaissance attendue - mais réjouissance aussi!

​​​​​+

​​-

«Our aim is to use the next several years to make the biggest national move to integrated care of any major western country.»  NHS England 2017, p 31
Une ambition démesurée? A la veille d'une campagne électorale au Québec - pourquoi ne pas s'inspirer des plus ambitieux!    Réponse à ces 12 questions dans le bouton ci-dessus...

1. Why is change needed?     2. What are integrated care and population health?
3. What’s happening with new care models?    4. What’s happening in integrated care systems?
5. What are ACOs and why are they controversial?   6. How are integrated care systems and partnerships developing?   7. What has this way of working achieved?    8. What do these developments mean for commissioning?   10. Are these developments really a way of making cuts?
11. Will these developments lead to privatisation?   12. Where next?


​CISSS libre parole



​​-

LES WOWS D'AVRIL 2018!(début avril/mi-avril)

Les tendances sont pourtant incontournables! Même au royaume de la médecine à l'acte aux USA! Axer la rémunération médicale et celles des hôpitaux sur le «pay for value» s'impose progressivement! Pendant ce temps, le Québec tire de la patte...avec de trop lentes démarches pour fournir du financement au volume de production.  Peut-on penser que nous sommes en décalage d'une ou deux décennies sur les approches les plus pertinentes??? Pour suivre les débats sur la nécessité & les progrès de ces approches axées autant sur la qualité des soins que leur efficacité, le New England Journal of Medecine a créé un site dédié à cette fin depuis 2015: NEJM Catalyst. Voir le bouton ci-dessous pour accéder au site et l'autre bouton pour une définition du «Value based healthcare».

M. Belleau « a réussi à démontrer par une preuve suffisante un manquement aux obligations prévues » dans cette loi, « ce qui engage la responsabilité de l'hôpital pour les préjudices qu'il a subis ». Le juge les a évalué à 1500 $.